Frufruthon #2 le 28 Janvier 2012

L’équipe de Crudités vous convie ce samedi au Frufruthon #2, un grand trek Paris / Saint-Ouen ponctué de haltes-soif et de catégorie expert pépère. Le trajet a été conçu, une fois de plus par notre guide de haute asphalte, le jeune Steak. L’arrivée est prévue en début de soirée à Mains d’Oeuvres pour le festival MOFO et, outre un concert de Frustration, un grand raoût sonique avec Country Teasers et autres Crack Und Ultra Eczema.

Le rendez-vous de départ est fixé à 14h30 au Café Saint Placide (sortie du Métro Saint Placide, L4). Les retardataires peuvent nous rejoindre en route en bippant sur ce mail.

Crucruthon #2 le 21 Janvier 2012

L’équipe de Crudités vous convie à la deuxième édition du Crucruthon – marathon pas rouge ponctué de haltes-soif – ce samedi 21 Janvier 2012 à Paris capitale. Le trajet, concocté par Steak notre guide de haute asphalte, nous amènera de Quai de la Gare à St Ouen où nous terminerons la soirée avec un concert des groupes punk rock Hoodlum et Pierre & Bastien.

Le rendez-vous de départ est fixé à 14h30 au 14 Boulevard Vincent Auriol, M° Quai de la Gare.

Salon Fanzines! à Paris

Crudités participait ce week-end avec nos amis du Vilain Chien au Salon Fanzines! qui se tient jusqu’au 23 Octobre à la Médiathèque Marguerite Duras, 115 rue de Bagnolet, Paris XXième.

Pour saluer cette belle initiative que l’on doit à l’association Papier Gaché, voici une petite interview de Volker, l’un des organisateurs.

Next: MARECAGES RESTAURATION

Attention, Attention, la prochaine compile K7 du label « Crudités Tapes« , « Marécages Restauration », sortira en Septembre 2011.

Si vous souhaitez envoyer un morceau, vous pouvez l’envoyer – en format .WAV uniquement – sur le FTP.

Vous pouvez également déposer votre morceau dans la dropbox sdz sur cette page soundcloud.

Date limite: 1er Juillet 2011.

Merci!

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à nous écrire.

Attention! Attention! The next comp tape of sdz records’ new imprint Crudites Tapes, « Marecages Restauration », will be released in September 2011.

If you want to send a song, please use the .WAV format and the FTP.

You can also drop your song in sdz’s soundcloud dropbox.

Deadline is July 1, 2011.

Thanks!

For more info, feel free to send us a mail.

Crudités numéro 5

Crudités n°5 est maintenant disponible par correspondance et dans quelques boutiques parisiennes (Born Bad, Pop Culture, Bimbo Tower).

C’est un numéro spécial puisqu’il est accompagné d’une compilation K7 de près de 60mn rassemblant des morceaux de groupes actuels ou passés de l’équipe rédactionnelle du magazine (dont des projets de groupes comme Cheveu, Bosom Divine, Pierre & Bastien ou les Hulks). De plus une pochette comprenant une dessin sérigraphié réalisé par l’artiste Nadia Agnolet a été conçue pour accompagner le tout.

La K7 est sortie sur le label « Crudités Tapes », division de SDZ Records. Vous pouvez l’écouter en intégralité et la télécharger en format MP3 sur ce site. Les commandes « physiques » se font par là.

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires sur ce nouveau numéro – qui comprend comme d’habitude collages, textes libres et autres chroniques de disques – ainsi que sur la K7 et sur la pochette.

Bugarach

 » En quelques semaines, Internet a fait du village de Bugarach le refuge contre l’apocalypse, prévue fin 2012.

Vivre à Bugarach ou mourir, c’est ce que promettent d’avisés prophètes du Net. Ils prévoient l’apocalypse pour décembre 2012, se basant sur la lecture erronée, mais abondamment propagée, de calendriers mayas. La fin du monde… sauf pour ceux qui auraient trouvé refuge sur le pic de Bugarach, altitude 1231 m et point culminant des Corbières, dans l’Aude.

Depuis, Bugarach attend la migration universelle des « peureux de 2012 » après avoir été, pendant des années, un lieu prisé des amateurs d’ésotérisme, des routards, des babas ou des farfelus de tout poil, persuadés que le grand rocher renferme une base militaire secrète ou les engins de conquête des extraterrestres dont on peut entendre les grondements en se collant à la paroi.

« Voilà deux ans, un parent d’élève avait même proposé d’encadrer une excursion pédagogique pour que les enfants entendent ces bruits », raconte l’institutrice en souriant. « Les gîtes sont pleins. Tout le monde veut venir à Bugarach », se réjouit Jean-Pierre Delors, le maire de ce gros bourg de 194 habitants voué à l’agriculture et au tourisme de la randonnée, et donc de la méditation.En attendant la télévision japonaise, il est partagé entre la jubilation de cette notoriété spontanée et la crainte d’avoir à accueillir les illuminés, les sectaires apocalyptiques et les esprits suicidaires de la Terre entière. « Voilà deux ans, un jeune venu des Charentes a tenté de se suicider au sabre de samouraï », se souvient encore l’élu, qui relève aussi, plus prosaïquement, une hausse du prix des terrains à bâtir, passé en quelques années de 15 à 50 € le mètre carré.

Sur le sentier qui conduit au sommet de ce refuge futur, Antoinette, bibliothécaire, et Marie, éducatrice, débarquent d’Albi (Tarn) pour marcher et ouvrir leurs cinq sens. « Des proches nous ont parlé de Bugarach. Nous sommes venues ici pour sentir les vibrations du lieu dans le cadre de notre développement personnel. Pas pour l’apocalypse de 2012 », précisent-elles, après avoir réfléchi sur l’alignement des planètes.

Juha Salonen, un Finlandais, a pour sa part dépensé une vraie petite fortune pour acquérir une propriété au plus près du rocher. Pourtant, il se présente comme un simple éleveur, possesseur d’un tout petit troupeau d’une vingtaine de vaches. « Bugarach est un site d’échange énergétique, un haut lieu vibratoire connu des Templiers et des Cathares. Des tribus d’Amérindiens, des Australiens viennent ici », souligne de son côté Genny Rivière, spécialiste de médecine chinoise. Elle exploite, juste en face du pic, cinq gîtes à l’enseigne le Rayon Vert, après avoir signé, en 2008, un ouvrage intitulé « l’Appel du Bugarach, le vortex de la Terre ».

Genny fait tout pour ne surtout pas être associée à cette grande peur apocalyptique. Mais elle ne peut s’empêcher de glisser, au passage, une prophétie cathare, en l’occurrence celle du prédicateur Guillaume Bélibaste, brûlé vif à Villerouge-Thermenès, près de Bugarach, en 1321: « Dans sept cents ans, le laurier refleurira »… »

Source