Vie Privée Vie Publique

« Hasan Elahi, traqué volontaire

Depuis cinq ans, un artiste américain soupçonné de terrorisme expose en ligne sa vie quotidienne.

Il commande un sandwich et le prend en photo. Un passage aux toilettes, encore une photo. Un aéroport, une gare, autant de clichés qu’il charge instantanément sur la page qui permet à qui le désire d’observer sa vie quotidienne, étape par étape. Hasan Elahi, 35 ans, artiste Américain originaire du Bangladesh, est au cœur de son propre travail : au fil de dizaines de clichés, il se laisse littéralement suivre à la trace. Jusqu’à l’émetteur GPS qu’il porte en permanence et qui relaie sa position au premier internaute venu.

Tout a commencé en 2002, à Detroit, quand il est arrêté à la descente de son avion, interrogé par un agent du FBI et accusé d’avoir fui la Floride en y abandonnant des explosifs au lendemain du 11 septembre 2001. Finalement innocenté après une enquête de longue haleine mais toujours sous surveillance dans un pays aux abois, Hasan Elahi décide de prendre les devants en prévenant systématiquement le FBI avant chacun de ses —fréquents— voyages par avion. Evitant ainsi de nouvelles arrestations, il en arrive à penser que « le meilleur moyen de protéger [sa] vie privée est de la rendre publique », comme il l’explique à Wired.

Pour nourrir la bête qui le suit et désarmer la surveillance, il franchit une étape supplémentaire : chacun pourra désormais savoir où il se trouve, voir ce qu’il a mangé, ce qu’il a bu, consulter ses dépenses par carte bleue… Et ça marche. D’après les archives de connexions (logs) du serveur, le site Tracking Transience semble bien surveillé par les services du Pentagone. Et Hasan Elahi, à travers cette expérience pragmatique, bénéficie d’une vitrine unique, comme une excroissance de ses travaux conceptuels.

Hasan Elahi sera présent au festival Pocket Films, du 8 au 10 juin au centre Georges Pompidou à Paris. »

 Source

En même temps moi j’ai rien capté à son site…Peut-être que Mireille Dumas kiffe? et Roland? et Alexandre? Et le FBI ils vont lire cet article ou? CRS vs. FBI, première manche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s