Censure sur le bilan de Nicolas Sarkozy

Le livre de Serge PORTELLI « Ruptures » vient d’être empêché de publication avant les élections. Cet ouvrage concerne le bilan de Nicolas Sarkozy.

 

 

police

CLICK 

 

Nouvel acte de censure pré-électoral

 

TÉLÉCHARGEZ L’OUVRAGE DE SERGE PORTELLI

 

CRUDITÉS RADIO SHOW PARTY !!!

crsparty

surprise live !!!??? chez Zac ? ça sent la publicité mensongère ça !

J’exige une explication ! que fait le comité de déontologie ???

Bon je viendrai (là j’avais mis une s comme si c’était du conditionnel … non non, je viendrai vraiment) avec ma valise en carton pleine de 45 tours de mes boums ! (Baldo)

(au suivant…)

nous sommes tous des cochons

nous sommes tous des cochons

 

Notre ami dessinateur PLACID est condamné à payer 500 euros d’amende « pour injure envers une administration, en l’occurrence la police nationale » pour avoir réalisé ce dessin en 2001.
and of its freedom of artist to express in an original and humorous way.
A la suite de cet incroyable verdict, nous nous déclarons solidaires du travail de PLACID et de sa liberté d’artiste à s’exprimer de façon originale et humoristique.

 

Nous rejoignons ce blog en dressant notre auto-portrait en cochon pour exprimer notre soutien à PLACID et montrer, en commençant par nous-mêmes, que dérision et bonne rigolade font partie de notre patrimoine national. Qui oserait le contester?

 

 

 

NOW It IS A BOOK « TOUS COUPABLES! »

 

Saviez-vous que notre ex-miniministre de l’Intérieur — oui, oui, le jeune chiot de Neuilly qui veut jouer les crocodiles, avec sa grande gueule et ses p’tits bras — aura tout de même réussi l’exploit de rénover totalement l’image de sa police ? Elle que le Français a toujours assimilée à des « vaches » ou des « poulets » va incessamment se transformer en porcherie !!! (Eh oui, c’est aussi cela, l’américanisation de la société française : les « pigs », c’est quand même plus tendance, non ?)

 

Après le BLOG nous sommes tous des cochons, voici le PAVÉ (de papier) : pas moins de 400 pages de dessins réunissant quelque 350 signatures et une quarantaine d’éditeurs indépendants, soit une masse d’environ 800 grammes qui fait clairement de cet ouvrage une éventuelle arme par destination, pour peu qu’on le prenne en pleine gueule.

 

Le « grand » Nicolas, qui prétend préférer l’excès de caricature à son absence, va en avoir pour son argent. Quoique 16 euros, ça ne devrait pas trop grever son budget de campagne !

 

Le livre paraît ces jours-ci, guettez sa sortie !

 

Préfigurant la société de demain et illustrant par l’exemple qu’en effet ensemble tout devient possible, tous les intervenants (des auteurs à l’imprimeur) ont travaillé VRAIMENT bénévolement (à savoir que, pour une fois, eux-mêmes vont devoir mettre la main à la poche pour acheter le bouquin — ou se résoudre à le voler).

 

Les plantureux bénéfices escomptés de cette entreprise devraient donc permettre de régler l’amende infligée à notre camarade, voire de constituer une caisse de solidarité au cas où ce type d’attaque judiciaire se renouvellerait (voilà qui risque d’exciter la convoitise des syndicats policiers et nous promet de beaux moments devant la XVIIe chambre !).

 

À tous ceux qui grognent, grognonnent ou grouinent, nous transmettons nos meilleures salutations porcines…

 

NOW It IS A BOOK « TOUS COUPABLES! »

 

TOUS COUPABLES

 

 

 

 

 

La République en Danger

 


Avis à la population !


*

ATTENTION !
LA RÉBUBLIQUE EN DANGER
SARKOSY UN NOUVEL AVATAR DU FASCISME

 

*

 

 

republique-en-danger

 

 

 

liens accablant :

 

 

 

Le dessinateur Placid condamné

 

 

 

Comme un parfum d’Etat policier

 

 

 

 


De l’art de créer une « fausse réalité »

 

 

 

La génétique par Nicolas Sarkozy

 

 

 

Sarkozy « off » et la réalité maquillée

 

 

 

 

 

France 3 Nord La colère de Nicolas Sarkozy

 

Le cas Nicolas Sarkozy

 

 

 

 

 

 

Eructations et censures de Sarkozy

 

« Sarkozy est un danger public » (Michel Rocard)

 

 

 

 

 

 

Le danger Sarkozy

 

 

 

 

Sarko fini ?

 

 

 

Sarkozy, ses humeurs; Giscard, sa déprime

 

 

Portrait de Nicolas Sarkozy

Aides contre Sarkozy

 

 

 

 

 

 

Appartement de Sarkozy à Neuilly

 

Nicolas Sarkozy sur la pente de l’eugénisme

 

 

Nicolas Sarkozy et la violence policière : le film

 

 

 

ETC…

 

 

 

 

 

 

 

*

Ile aux femmes en Iran

« Les autorités iraniennes ont décidé de convertir l’île d’Arezou, sur un lac du nord-ouest du pays, en zone exclusivement réservée aux femmes où les hommes n’auront pas droit de cité. Les transports publics, les restaurants et les installations de l’île, sur le vaste lac d’Oroumiyeh, près de la frontière avec la Turquie, n’emploieront que du personnel féminin.

“L’île d’Arezou, l’une des 102 îles du lac Oroumiyeh, sera équipée spécialement pour les femmes”, a déclaré un responsable municipal, identifié comme Aghai, au journal Emrooz. “Il n’y aura aucun homme sur l’île”, a-t-il poursuivi, estimant que cela “[donnerait] un coup de fouet au tourisme dans la région”. La décision a reçu le feu vert du représentant dans la province du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, qui a estimé qu’elle n’était pas contraire à la charia. Certaines plages, dans le sud et le nord du pays, sont déjà réservées uniquement aux Iraniennes, qui peuvent s’y dévoiler sans crainte. »

Source

orumie-lake
Photo: Le lac Oroumiyeh au Nord-Ouest de l’Iran. C’est donc le lac où se trouve cette fameuse île…Il s’agit d’un lac salé, sans aucun poissons. Et avec des trucs bizarres dessus comme on peut le voir là…

Polyspermie

Un peu technique mais interessant…et comme ça semble être le printemps par ici……

Vue partielle de l'ovocyte entourée de sa zone pellucide et connecté à trois cellules folliculaires. L'enveloppe nucléaire est encore intacte mais commence à se plisser (flèches noires).

La découverte de vrais faux jumeaux ébranle certains acquis en matière de reproduction

Un dogme de la physiologie de la reproduction humaine vient d’être brisé, avec la découverte de jumeaux qui ne sont ni tout à fait « vrais » ni tout à fait « faux ». Signés de Mikhail Golubovsky (Duke University, Durham, Caroline du nord), Vivienne Souter (Banner Good Samaritan Medical Center, Phoenix, Arizona) et David Bonthron (Université de Leeds, Royaume-Uni), les détails de cette découverte sont publiés dans les colonnes de la revue spécialisée Journal of Human Genetics. Ils ont été diffusés, lundi 26 mars, via le site d’informations de la revue Nature.
 
C’est à la suite de l’identification d’une anomalie sexuelle chez l’un des deux jumeaux que médecins et généticiens ont été conduits à découvrir qu’il existait, contrairement à ce que l’on observe chez les vrais jumeaux, des différences notables dans la constitution des patrimoines génétiques des deux enfants. Pour autant, ces patrimoines présentent des similitudes qui font que l’on ne peut pas non plus les considérer comme de faux jumeaux.

Les vrais jumeaux sont issus d’un ovocyte fécondé par un seul spermatozoïde et qui s’est ensuite naturellement dupliqué, tandis que les faux jumeaux correspondent à deux ovocytes fécondés séparément et simultanément par deux spermatozoïdes. Or les deux enfants qui font l’objet de la publication du Journal of Human Genetics ne correspondent à aucun de ces deux cas de figure.

CHIMÈRES

Ils sont tous deux dotés des mêmes gènes hérités de leur mère, via l’ovocyte dont ils sont issus. En revanche, des différences existent quant aux gènes hérités de leur père. Pour Vivienne Souter, spécialiste de génétique, une seule hypothèse peut ici être envisagée : ces jumeaux « semi-identiques » sont issus de la fécondation simultanée d’un même ovocyte par deux spermatozoïdes, avant la duplication de l’ovocyte doublement fécondé et le développement de deux embryons.

Aux yeux de leur mère, ces deux enfants étaient des vrais jumeaux ne présentant aucun trouble particulier. L’attention du corps médical a toutefois été attirée par l’existence, chez l’un d’entre eux, d’une forme d’hermaphrodisme, anomalie sexuelle caractérisée par la coexistence de tissus ovariens et testiculaires. Des analyses génétiques ont ensuite mis en lumière le fait que les deux enfants étaient des chimères, les cellules de leur organisme n’étant pas toutes constituées du même matériel génétique.

Cette découverte soulève de nombreuses questions et remet en cause un acquis tenu pour fondamental : l’impossibilité d’observer dans l’espèce humaine le phénomène de polyspermie, caractérisé par la fécondation d’un même ovocyte par plus d’un spermatozoïde. Dès qu’un spermatozoïde entreprend de pénétrer au sein de l’ovocyte, une série de modifications moléculaires surviennent, tant au niveau de la membrane ovocytaire que de la zone pellucide, cette structure qui entoure la cellule sexuelle féminine.

L’arrimage du spermatozoïde provoque notamment la libération d’une onde de dépolarisation rapide qui conduit, schématiquement, à un durcissement de la zone pellucide. Celle-ci devient ainsi un obstacle absolu à la pénétration d’autres spermatozoïdes et confère ensuite une protection à l’embryon, qui se développera durant quelques jours au sein de cet espace.

Après l’arrimage du spermatozoïde à l’ovule, les deux membranes fusionnent, avant que les deux patrimoines génétiques, le paternel et le maternel, s’associent. Les autres éléments du spermatozoïde, comme le flagelle et les mitochondries, qui pénètrent normalement dans l’ovocyte au moment de la fécondation, sont en suite éliminés.

Comment comprendre que les obstacles à la polyspermie puissent être contournés sans nuire au développement ultérieur des embryons et des foetus ? Mikhail Golubovsky avait suggéré, en 2003, dans la revue Human Reproduction, qu’un tel scénario ne pouvait être formellement exclu.

« Il y a encore une série d’éléments qui ne sont pas éclaircis dans la génétique des jumeaux et de la gémellité, souligne aujourd’hui le biologiste. Nous devons conserver les yeux ouverts et nous attendre, dans ce domaine, à d’autres situations inhabituelles. »

J-Y Nau

Source