Le nouveau cinéma turc et JCVD




L’Exam (Sinav) de Ömer Faruk Sorak

Sinav
Turquie, 2006
De Ömer Faruk Sorak
Avec Güven Kirac, Ayda Aksel, Betül Alganatay, Zafer Algoz, Yagmur Atacan, Nejat Birecik, Tuba Büyüküstün, Kadir Çöpdemir, Yolkan Demirok, Altan Erkekli
Scénario: Yigit Güralp
Photographie: Veli Kuzlu
Musique: Ozan Çolakoglu
Durée : 2h00

Bande annonce: http://www.youtube.com/watch?v=vzGmT7RVBhY en V.O non sous-titrée

« Résumé:

Quatre lycéens sous pression vont devoir se surpasser s’ils veulent obtenir une note supérieure à la moyenne et garantir leur admission dans une université prestigieuse. Prêts à l’impossible pour réussir, ils projettent de s’emparer des sujets. Pour ce faire, ils vont faire appel à un professionnel capable de s’introduire dans l’enceinte du bâtiment, véritable forteresse où sont gardés les sujets.

Anecdotes:

Pour ce film turc, dans lequel il se contente d’une apparition, Van Damme a accepté de ne pas être payé tant le scénario lui plaisait. Jouant bénévolement, il a tourné toutes ses scènes en trois jours.
Sinav est en fait la première partie d’une trilogie consacrée à la jeunesse turque et estudiantine.
Sorti sur deux salles en France, le film a été vu par 57 spectateurs le premier jour à Paris. Sinav a en revanche rapporté $3,119,030 en Turquie, et a été vu par plus d’un million de spectateurs en Europe. »

Le film se joue dans deux salles en France.

Info exclu crudités: On ne sait pas si Philippe De Villiers étaient dans les 57 spectateurs. Il est probable en tout cas qu’avec ce rôle de deux minutes dans les « Sous-doués » turcs, JCVD sera à même de se lancer dans une nouvelle carrière à la Daniel Auteuil.  Ah Daniel.

« Malgré l’effacement de la production, le cinéma turc contemporain se caractérise toujours par une richesse et une variété de genres : comédies, mélodrames, films d’action et aventure, œuvres psychologiques ou « engagés » en forment la matière » (in « Présences du cinéma turc » http://cemoti.revues.org/document196.html)

Critique:

« Van Damme impose aujourd’hui une telle présence, une telle aura, que rester impassible, dans un rôle de quasi super-héros, devant la caméra lui suffit à vampiriser l’écran. »

« Le coup qui tue
Le violent coup de pied que Van Damme balance dans la tête d’un adolescent. »

La réplique qui tue
« Ce genre de choses n’arrivent qu’au cinéma. »

Deux anecdotes qui n’ont rien à voir (tirées du site BBT) au passage:

« Bachi-bouzouk, la fameuse injure de l’inénarrable capitaine Haddock, complice du célèbre reporter Tintin, est un mot composé turc. Il signifie « têtes cassées », avec le sens de « têtes folles ». L’expression désignait les soldats irréguliers de l’ancienne armée impériale ottomane. Ça c’est de l’info, mille sabords ! « 

« Johnny a même sorti un 45 tours en turc, qui est aujourd’hui un collector très rare, dont un exemplaire a récemment (été 2003) été vendu aux enchères, à Paris, au prix record de 15 000 euros ! Les titres en turc figurant sur le disque, écrits par Sezen Cumhur Önal et interprétés par Johnny, sont « Altın yüzük » (« Mon anneau d’or ») et « Yeşil gözlerin için » (curieusement traduit par « Ne joue pas ce jeu-là »). Ils ont été enregistrés à l’occasion de la tournée en Turquie, en 1966, du couple mythique formé par Sylvie Vartan et Johnny! »

Source principale

Site officiel du film   

Site jcvd

18ième quinzaine du cinéma turc à Strasbourg du 6 au 19 décembre

Bleu Blanc Turc (BBT)

A visiter:
Maison de Pierre Loti
141, rue Pierre Loti 17300 ROCHEFORT
Tél : 05.46.99.16.88
Les visites se font par groupe de 20 personnes maximum et il convient de réserver

 

Publicités

8 réflexions sur “Le nouveau cinéma turc et JCVD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s